mercredi 9 mars 2011

Dansez, dansez, sinon nous sommes perdus !


Le film "PINA" sort sur les écrans en France le 6 avril. "PINA" est un film pour Pina Bausch, dansé en 3 D, porté par l'ensemble du Tanztheater Wuppertal et l'art singulier de sa chorégraphe disparue à l'été 2009.

Voici l'affiche du film ... avez-vous remarqué ce que cette image suscite en vous ? Le simple fait de regarder ce corps sautant sous la pluie éveille un élan de vie et un supplément d'âme, n'est-ce pas ? 

"Longtemps, j'ai pensé que le rôle de l'artiste était de secouer le public.
Aujourd'hui, je veux lui offrir sur scène ce que le monde,
devenu trop dur, ne lui donne plus :
des moments d'amour pur."

Pina Bausch




Une merveilleuse chorégraphie en salle, dans la rue, dans la ville et dans la vie, 
par des artistes inspirés à chacun de leurs gestes et au fil de leurs pas ... de danse ! 
Regardez ...


video


ELLE A INVENTÉ UN ART NOUVEAU...


"Non, ce n’était pas un ouragan qui venait de balayer la scène.
Il y avait là… des gens qui se mouvaient différemment de ce à quoi j’étais habitué, et m’émouvaient autrement que tout ce qui m’avait ému auparavant.
Au bout de quelques instants j’avais déjà une boule dans la gorge et après quelques minutes d’un incroyable étonnement, j’ai simplement laissé libre cours à mes sentiments et je me suis mis à chialer sans retenue.
Cela ne m’était encore jamais arrivé…

Si, dans la vie, ou parfois aussi au cinéma, mais pas en regardant une mise en scène bien rôdée, sans même parler d’une chorégraphie.
Ce n’était pas du théâtre, ni de la pantomime, ce n’était pas du ballet et encore moins de l’opéra.
Pina, comme vous le savez, a inventé (et pas seulement en Allemagne) un art nouveau." 

"Grâce à PINA, j’ai appris, à voir la chose la plus simple, la plus naturelle d’un oeil neuf.» 
Wim Wenders




Si vous allez le voir, revenez nous dire comment vous avez vécu, assis sur votre fauteuil de cinéma le : "dansez, dansez ..." !



Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire